À propos

L’image latente

Ce carnet accompagnera le travail de recherche que j’effectue dans le cadre d’une thèse de doctorat, en anthropologie (EHESS, Paris).

La thèse, entre anthropologie et histoire, porte sur la photographie dans le contexte de la guerre des années 1990 en Algérie.

Le choix du titre de ce carnet de recherche est lié à l’expérience même de la thèse. L’image latente est un terme technique du monde de la photographie qui désigne l’image « en devenir » présente sur un film exposé mais pas encore développé. C’est le sentiment d’être confrontée à des images latentes, plutôt qu’à des images absentes ou manquantes, tout au long de ce travail de recherche, qui a nourri ce choix. J’aurai l’occasion d’y revenir au fil des billets qui seront publiés ici.

Le but est non seulement de publier des billets, articles et actualités en lien avec la recherche en cours, mais aussi des ressources sur la photographie dans le contexte des années 1990 et, plus largement, sur le conflit des années 1990.

Cette thèse se fait à l’EHESS [Centre Maurice Halbwachs] sous la direction de Benoît de L’Estoile, anthropologue (ENS/CMH/CNRS). Les historiennes Audrey Leblanc (CEHTA/CRAL/EHESS) et Malika Rahal (IHTP/CNRS) sont membres du comité de thèse.

Pour me contacter : awel.haouati@gmail.com